À ce jour, 3 mai 2021, une nouvelle procédure d’entrée en Corée a fait son apparition et est différente des procédures habituelles d’avant la fermeture des frontières. Pour les séjours courts de différentes sortes, jusqu’à 90 jours, vous pouvez faire la demande de la K-ETA depuis la France. Voyons ensemble de quoi il s’agit.

Qu’est ce que le K-ETA ?

K-ETA qui est l’acronyme de Korean Electronic Travel Authorization (autorisation de voyage électronique coréenne) est un système d’autorisation en ligne qui vous permet d’entrer en Corée pour faire du tourisme. Pour obtenir la K-ETA, vous devez remplir le formulaire K-ETA en ligne en fournissant des informations personnelles comme votre nom complet, votre nationalité, votre date de naissance, vos informations de contact, votre profession, votre numéro de passeport avec la date d’expiration, la raison de votre voyage, des informations sur vos précédents voyages en Corée ainsi que l’adresse où vous resterez dans le pays et une photo d’identité.

Cette procédure raccourcit la durée d’entrée dans l’aéroport (vous n’avez plus à remplir la “carte d’arrivée” avec vos informations) et permet au bureau de l’imigration coréenne de retrouver facilement vos informations d’entrée. Si vous avez déjà visité les Etats-Unis, vous trouverez sûrement que cette procédure est très semblable à celle de l’ESTA : l’autorisation en ligne nécessaire pour entrer aux USA.

Cos'è il K-ETA

www.k-eta.go.kr

Comment obtenir le K-ETA

Pour obtenir la K-ETA, vous pouvez vous rendre sur  www.k-eta.go.kr jusqu’à 24 heures avant le départ de votre vol, ce qui correspond au temps nécessaire pour que la demande soit traitée. C’est pour cela que nous vous conseillons de vous préparer en avance, en gardant en tête que votre K-ETA sera valable pendant deux ans à partir de la date de validation. En revanche, la validation de votre K-ETA ne vous garantit pas de pouvoir entrer dans le pays. En effet, cela sera décidé après une vérification de l’immigration à l’aéroport d’arrivée. De plus, si les informations fournies au moment de la demande sont incorrectes, des pénalités ou des restrictions peuvent être appliquées. Donc, même si votre K-ETA n’est pas expirée mais que vos informations personnelles ont changé, vous devrez refaire une demande pour les actualiser. En revanche, si le changement est en rapport avec votre séjour (comme l’adresse où vous séjournerez en Corée), vous pouvez l’actualiser sur le site dans la partie eArrival Card.

La K-ETA coûte actuellement 10,000 won (soit environ 10$) et n’est pas remboursable même si la demande d’autorisation vous est refusée. Vous pouvez également faire la demande pour vous-même et d’autres personnes en même temps et payer en une fois pour un maximum de 30 personnes.

En résumé…

En résumé, pour entrer en Corée, le passeport n’est plus suffisant et il faut maintenant faire une demande en ligne pour une autorisation K-ETA jusqu’à 24 heures avant votre départ, fournir les informations demandées et payer le montant de 10,000 won. En 24 heures, vous pouvez voir le résultat de votre demande sur le site et l’imprimer. La K-ETA vous permet de rester en Corée jusqu’à 90 jours pour du tourisme ou pour des raisons professionnelles sur du court terme. En revanche, pour du travail à temps plein, vous devez faire la demande d’un visa spécifique à l’ambassade. Il en est de même pour les personnes qui viennent étudier pour plus de 90 jours. 

Merci de ne pas oublier que la Corée demande à tous les voyageurs arrivant de l’étranger de faire une quarantaine de 14 jours peu importe le type de visa. Vous pouvez en lire plus sur les règles d’entrée en Corée pendant la période de la COVID-19 ici (en anglais).

Pour plus d’informations, continuez à suivre le blog de Go! Go! Hanguk et surtout n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur la vie et les études en Corée.