Étudiez-vous le coréen dans une institution locale, ou simplement comme passe-temps né d’une passion pour la K-pop et les K-dramas ? Ou envisagez-vous de commencer à l’apprendre correctement? Pourquoi ne pas envisager de suivre un cours de coréen directement en Corée ? Être sur place vous donnera une meilleure chance de pratiquer directement ce que vous étudiez et de vous améliorer beaucoup plus rapidement.

Dans cet article, découvrons comment un cours de coréen est structuré.

Cours dans les universités

Les cours de coréen dans les instituts de langue des universités coréennes sont généralement divisés en six niveaux. Les niveaux 1 et 2 sont destinés aux débutants, les niveaux 3 et 4 sont intermédiaires et les niveaux 5 et 6 sont les niveaux avancés. Chaque niveau dure environ trois mois. Cela signifie que pour terminer un cycle d’études complet en partant du niveau le plus bas, il faudra un an et demi. Pas mal, n’est-ce pas ? Pour atteindre un niveau avancé de la langue en si peu de temps temps, les cours sont faits pour être très intensifs et nécessitent donc une étude quotidienne constante.

Les cours ont lieu tous les jours pendant quatre heures. Certaines universités organisent des cours le matin, d’autres l’après-midi et d’autres dans les deux tranches horaires, ce qui permet aux étudiants de choisir la tranche horaire à laquelle s’inscrire pour ce trimestre. Les cours consistent en un apprentissage quotidien de nouvelles règles de grammaire et de mots, ainsi que beaucoup de pratique avec d’autres étudiants. Comme il s’agit d’un cours pour les étudiants internationaux du monde entier, la langue la plus immédiate pour communiquer avec les camarades de classe sera le coréen, car tout le monde ne parle pas couramment l’anglais.

Deux examens sont prévus pour chaque trimestre : l’examen intermédiaire et l’examen final à la fin du trimestre. Si vous échouez à l’examen, vous ne pourrez pas passer au niveau suivant, bien que de nombreuses universités offrent encore la possibilité de repasser un test avant le début d’un nouveau trimestre. En plus de ces deux examens, certaines universités proposent également des tests hebdomadaires, qui permettent à la fois à l’étudiant et à l’enseignant de voir si l’apprentissage progresse dans le bon sens.

Si vous n’avez jamais étudié le coréen auparavant et que vous ne connaissez pas l’alphabet Hangul, c’est-à-dire l’alphabet utilisé par la langue coréenne, ne vous inquiétez pas : au niveau 1, vous commencez par l’alphabet lui-même, car de nombreux étudiants arrivent en Corée sans l’apprendre. Pour vous faire une idée de ce que c’est, jetez un œil à notre article sur l’alphabet coréen.

Nous vous recommandons nos cours de coréen en ligne pour vous préparer aux cours hors ligne en Corée. Vous trouverez ici nos cours pour débutants en partenariat avec des universités coréennes. Découvrez-les !

Cours de cuisine dans une université Coréenne

Activités supplémentaires

Si vous vous inscrivez à un cours de coréen en Corée, en plus des cours de langue, vous aurez également la chance de participer à une variété d’autres activités culturelles. Il peut s’agir de visites de musées ou de festivals qui se déroulent dans la ville, ou de voyages de quelques jours dans des endroits plus éloignés, ce qui vous permettra de vous rapprocher de vos camarades tout en découvrant la Corée.

Dans certaines universités, il est également possible de rejoindre des clubs d’après-midi fréquentés par des étudiants universitaires coréens. De cette façon, en plus de découvrir pleinement la culture universitaire coréenne, vous aurez l’occasion de pratiquer vos compétences linguistiques et de vous faire de nouveaux amis.

Enfin, vous aurez peut-être aussi la possibilité de participer à un cours de cuisine traditionnelle coréenne. Habituellement, ce type de cours est prévu pour ceux du niveau 3, mais parfois des cours supplémentaires sont organisés, de sorte que ceux des autres niveaux pourront également participer.

Services dans les universités

Les universités coréennes offrent une variété de services. Le premier service, et peut-être le plus important, est le dortoir.

Le dortoir est situé sur le campus et est l’une des options d’hébergement les plus pratiques pour étudier en Corée. Les dortoirs, selon l’université, peuvent être simples ou doubles. Cependant, un inconvénient du dortoir est qu’il y a souvent un couvre-feu, c’est-à-dire une heure limite à laquelle vous devez rentrer le soir, ainsi qu’une limite maximale d’absences pour la nuit. Si cela pourrait être un problème pour vous, vous n’avez pas à vous inquiéter, car nous pouvons vous aider à trouver un logement alternatif près de l’université.

Vous aurez également la possibilité de manger sur le campus. En fait, il existe généralement une ou plusieurs cantines où vous pouvez manger de la nourriture coréenne à un prix très bon marché. Il y a aussi des cafétérias où l’on peut faire une pause, et des dépanneurs, c’est-à-dire des petits supermarchés où l’on trouve de tout : snacks, boissons, ramen ou autres biens de consommation.

Enfin et surtout, la bibliothèque. Grâce à la carte d’étudiant qui vous est remise par l’université, vous pouvez emprunter des livres, utiliser les ordinateurs mis à disposition des étudiants et étudier en toute tranquillité dans les espaces désignés.

Pour plus d’informations, suivez le blog Go! Go! Hanguk et n’hésitez pas à nous contacter pour vivre et étudier en Corée.