Le Hanbok (한복) est un vêtement traditionnel coréen aux origines très anciennes. Ce style vient de l’époque de la dynastie Joseon à la fin des années 1300 mais certains chercheurs affirment qu’il viendrait en fait de Mongolie ou de Sibérie.

Étant tombé en désuétude dans les années 1960, le hanbok n’est maintenant utilisé qu’en tant que vêtement de cérémonie ou pour des occasions très formelles. Apprenons-en plus à ce sujet.

habit traditionnel coréen Hanbok

De quoi est fait un Hanbok

Il existe deux versions du hanbok : une pour les femmes et une pour les hommes.

La version pour les femmes se compose de deux parties : une jupe ample (치마, chima) qui descend jusqu’aux pieds et qui est resserrée sous la poitrine avec une ceinture ainsi qu’une veste courte (저고리, cheogori). Les deux parties sont brodées et disponibles en plusieurs couleurs. Les modèles utilisés par la noblesse étaient faits de soie ou de coton alors que ceux utilisés par le peuple étaient faits en tissu à base de chanvre. Des accessoires décoratifs étaient souvent utilisés avec le hanbok comme des barrettes, appelées binyeo (비녀), qui sont des épingles à cheveux traditionnelles utilisées pour fixer le chignon. On trouvait également des cheopji (첩지) qui sont des accessoires pour décorer le devant de la coiffure.

La version pour les hommes se compose d’une veste (également appelée cheogori) et d’un pantalon (바지, baji) tous deux recouverts en général par un long manteau appelé le durumagi (두루마기). Le gat (갓), qui est un chapeau fait de bambou ou de crin de cheval, complète cette tenue.

Les couleurs du Hanbok symbolisaient également la position sociale et le statut marital de celui qui le portait. En effet, les couleurs vives étaient en général utilisées par les jeunes personnes alors que les hommes et femmes d’âge moyen utilisaient surtout des nuances plus douces.

Le Hanbok aujourd’hui

Même si la tenue traditionnelle a été remplacée par des vêtements occidentalisés, le hanbok n’a pas complètement disparu. En effet, il est utilisé pour des occasions spéciales ou des cérémonies comme un mariage (s’il est célébré selon la tradition), le nouvel an lunaire (설날, Seollal) et pour des rites ancestraux comme le très connu Chuseok ( 추석 le Thanksgiving coréen durant lequel est mis en place certains rites pour honorer les défunts) ou le premier anniversaire d’un enfant que l’on appelle doljanchi (돌잔치) ou simplement dol (돌).

De nos jours, il existe encore de nombreuses boutiques spécialisées dans la vente du Hanbok et une simple pièce peut coûter des millions de won. Les boutiques les plus connues pour ce genre d’habit traditionnel sont localisées à Séoul dans les quartiers de Apgujeong (압구정), Sinsa (신사) et Cheongdam (청담동).   

fille blond portant un hanbok en Corée

Où peut-on l’essayer

Si vous êtes en Corée, ne manquez surtout pas l’occasion d’essayer un Hanbok. Vous pouvez louer un Hanbok pour quelques heures à un prix abordable (environ 10,000 won pour les options les moins chères) et vous promener dans les palaces en portant ce vêtement traditionnel coréen. Il existe aussi des endroits où vous pouvez essayer un hanbok gratuitement et prendre des photos. Par exemple : K-Style Hub et le Centre Culturel de Séoul.

Le K-Style Hub est un office de tourisme avec des espaces dédiés à différentes expériences locales. Il organise également des petites expositions. Parmi ces expériences, on retrouve l’essayage de vêtements traditionnels ou l’atelier de cuisine de plats typiquement coréens.

Dans le Centre Culturel de Séoul qui se situe dans Myeong-dong, l’un des quartiers les plus populaires pour faire du shopping, vous trouverez de nombreuses informations touristiques et il est possible d’essayer un hanbok. De plus, des activités manuelles, de la danse et des ateliers de cuisine sont souvent proposés gratuitement.

D’après nous, la meilleure expérience d’essayage de Hanbok est à Gyeongbokgung, le palais royal principal de Séoul. Le quartier qui se situe tout autour est rempli de boutiques qui proposent la location de cette tenue pour plusieurs heures. Vous pouvez ensuite vous promener dans le palace et aux alentours en tenue traditionnelle et vous immerger dans le passé. Le fait de porter un Hanbok ajoute non seulement un plus à votre expérience culturelle mais vous permettra également de rentrer dans le palais gratuitement car vous portez un hanbok. C’est une chance que vous ne pouvez pas manquer.

Devant le palace, vous trouverez le village Hanok de Bukchon. Il s’agit d’un petit quartier où les maisons restent inchangées et ont gardé un style traditionnel. Beaucoup de touristes se promènent dans les rues en portant un hanbok et ont l’impression d’avoir remonté le temps.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à suivre le blog de Go ! Go ! Hanguk et n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur la vie et les études en Corée.