En coréen, les particules sont utilisées pour indiquer le sujet et divers compléments en les attachant comme suffixe au nom. Grâce aux particules coréennes, on comprend donc quel est le rôle d’un terme donné dans le discours, à savoir s’il est sujet, objet, complément de terme, etc., sans avoir à recourir à l’aide de prépositions simples ou articulées, qui n’existent pas en coréen.

Dans cet article, nous vous aiderons à identifier le sujet dans les phrases coréennes et vous apprendrons à faire la distinction entre le thème coréen et les particules de sujet. Voyons donc comment ils sont utilisés !

Particules thématiques coréennes (-은/는) et particules sujet (-이/가)

Prenons comme exemple une phrase très simple, “Hugh mange la pomme.” Le sujet – celui qui exécute l’action – est “Hugh”. Cependant, la particule à utiliser pour marquer “Hugh” comme sujet n’est pas nécessairement une particule de sujet, mais elle peut aussi être une particule de thème. En fait, ce dernier est beaucoup plus souvent utilisé. La raison en est que le sujet et le thème – le sujet principal du discours – coïncident presque toujours. Ainsi, dans la grande majorité des cas, les particules de thème -은/는 (-eun/neun) seront utilisées pour indiquer le sujet, et rarement la particule de sujet -이/가 (-i/ga).

Cela semble compliqué, mais essayons de revenir à notre exemple de phrase “Hugh mange la pomme”. Nous pouvons le traduire par :

우고는 사과를 먹어요. (Ugoneun sagwareul meogeoyo)

우고 (Hugh) est joint à la particule thématique 는. Nous avons choisi 는 et non 은 car le nom auquel la particule se rattache se termine par une voyelle. S’il se terminait par une consonne à la place, nous utiliserions 은. Dans la même phrase, il serait également correct d’utiliser la particule sujet 가, au lieu de la particule thème 는 :

우고가 사과를 먹어요. (Ugoga sagwareul meogeoyo).

En bref, la phrase 우고는 사과를 먹어요 (dans laquelle on utilise donc la particule thématique 는) peut être une réponse à la question “Que fait Hugues ?”

Alors que la phrase 우고가 사과를 먹어요 (dans laquelle on utilise la particule sujet 가) peut être une réponse à la question “Qui mange la pomme ?”

La différence entre les deux phrases est que dans la première (dans laquelle nous utilisons la particule thématique 는), l’accent est déjà mis sur Hugh et il est le sujet de la discussion. Dans la deuxième phrase (dans laquelle nous utilisons la particule sujet 가), nous parlons de l’acte de manger des pommes et nous introduisons, comme nouveauté, Hugues mangeant des pommes.

Dans les deux cas, Hugh est le sujet de la phrase, mais dans le premier exemple, il est aussi le sujet de la discussion. L’accent est donc mis ici sur Hugh et ce qu’il fait. Dans le deuxième exemple, le sujet mange la pomme et Hugh est simplement le sujet effectuant l’action.

Pour résumer, pour indiquer le sujet en coréen, on peut utiliser la particule de thème (-은/는) lorsque le sujet coïncide avec le sujet principal, et la particule de sujet (-이/가) lorsque le thème et le sujet n’ont aucun rapport avec l’un l’autre.

En ce qui concerne le thème, comment choisissez-vous entre 은 et 는 ?

Si le mot auquel la particule se rattache se termine par une consonne, utilisez .

Si le mot auquel la particule se rattache se termine par une voyelle, utilisez .

En matière de sujet, comment choisissez-vous entre 이 et 가 ?

Si le mot auquel la particule se rattache se termine par une consonne, utilisez .

Si le mot auquel la particule se rattache se termine par une voyelle, utilisez .

Utilisation de particules de sujet et de thème dans la même phrase

Il existe des cas dans lesquels le thème et les particules de sujet sont tous deux utilisés dans la même phrase. Cela se produit avec des prédicats nominaux négatifs et dans des constructions indiquant la possession. Regardons des exemples pour le rendre plus clair.

Exemple de prédicat nominal négatif :

“Ce n’est pas du café.” -> 이것 커피 아니에요. (igeoseun keopiga anieyo).

Pour cette phrase, en français “ce” est le sujet, tandis que “café” est le complément d’objet direct (COD).

En coréen, nous attachons la particule de thème à “ceci” – parce que c’est de cela que nous parlons, c’est le thème de la phrase. Par conséquent, il devient 이것은.

En coréen, nous attachons la particule sujet au COD “café” – car c’est le sujet du verbe qui le suit à la forme négative. Il devient donc 커피+ plus la forme négative니에요.

Prenons un autre exemple :

“Je ne suis pas coréen.” -> 저는 한국 사람 아니에요. (jeoneun hanguk sarami anieyo).

Pour cette phrase, en français  “je” est le sujet tandis que “coréen” est le COD.

En coréen, nous attachons les particules de thème au “je” – parce que c’est de cela que nous parlons, c’est le thème de la phrase. Par conséquent, il devient 저는.

En coréen, nous attachons la particule sujet au COD “coréen” (qui se traduit par “personne coréenne, 한국 사람”) – car c’est le sujet du verbe qui le suit à la forme négative. Il devient donc 사람 + 이 plus la forme négative 아니에요.

Un autre cas où le thème coréen et les particules de sujet sont utilisés dans la même phrase est dans les constructions indiquant la possession. Notez que la possession en coréen ne s’exprime pas par le verbe avoir, mais par le verbe 있다 (itta), qui signifie littéralement “être là”. Donc, si je veux dire que j’ai un stylo, en coréen, j’exprime le concept en disant que “en ce qui me concerne, il y a un stylo”, en utilisant le thème et les particules de sujet.

La phrase en coréen devient alors :

저는 펜이 있어요 (jeoneun peni isseoyo)

“Je” (저 + 는) est le sujet de la phrase et “stylo” (펜 + 이) est le COD du verbe “être là” (있어요). Tout cela peut sembler un peu déroutant au premier abord car c’est très différent du français, mais en réalité, une fois qu’on a compris le mécanisme, cela devient naturel.

J’espère que cela vous a aidé à comprendre comment utiliser les particules de thème et de sujet en coréen. Il existe d’autres particules coréennes pour exprimer divers compléments, mais ne vous inquiétez pas, vous avez dépassé la partie la plus difficile ! Ne manquez pas notre prochain article dans lequel nous expliquons les particules coréennes pour indiquer des compléments.

En attendant, nous vous recommandons notre cours de coréen en ligne certifié par l’Université de Hanyang. Cliquez ici pour vous inscrire.

Pour plus d’informations sur la langue et la culture coréennes, continuez à suivre le blog de Go! Go! Hanguk et n’hésitez pas à nous contacter pour vivre et étudier en Corée.