Avez-vous envie de vivre et étudier en Corée du Sud mais avez plein de questions qui restent sans réponse ? C’est tout à fait normal et il y a beaucoup de choses à prendre en compte avant de partir étudier à l’étranger.

C’est pourquoi nous avons rassemblé une liste de 15 questions les plus demandées sur la vie et les études en Corée du Sud.

1. Avez-vous besoin d’un visa pour étudier en Corée ?

Cela dépend du programme de langue. Pour les programmes qui durent de quelques semaines à 90 jours, vous pouvez étudier en Corée du Sud en tant que touriste. Pour ceux de plus de 90 jours, vous devrez faire une demande de visa étudiant D-4 pour un programme de langue. Pour plus d’informations, nous vous invitons à lire notre article sur les visas pour étudier en Corée. 

2. Est-il possible de faire un programme de langue en Corée avec un visa Vacances-travail ?

Oui ! Le visa vacances-travail vous permet d’étudier dans une école de langue en Corée du Sud tout en travaillant à mi-temps et/ou en voyageant.

Le but de ce visa est de vous permettre de vivre en Corée pendant une période définie, que ce soit pour expérimenter le travail, le voyage ou les études sur place. Avec le visa vacances-travail, vous n’êtes pas obligé de vous inscrire dans une école de langue pendant toute la durée de votre séjour. En effet, vous pouvez vous inscrire à un programme court et profiter du reste de votre temps pour travailler ou pour visiter le pays.

En revanche, si votre objectif principal est l’étude de la langue, nous vous recommandons de nous contacter pour faire une demande de visa étudiant D-4.

3. Comment trouver un hébergement en Corée du Sud ? Comment sont les hébergements pour les étudiants ?

L’hébergement le plus abordable pour les étudiants en Corée du Sud est le dortoir de l’université. Chaque université propose son propre dortoir sur le campus, avec des chambres simples ou doubles, selon la disponibilité, et une cantine accessible à tous les étudiants, étrangers comme coréens.

La share house est une alternative au dortoir. Il s’agit d’un appartement que vous partagez avec des coréens et d’autres étrangers. Il existe aussi des goshiwons qui sont des petits appartements incluant une chambre et une salle de bain privée.

Pour plus d’informations, merci de visiter notre page sur les hébergements en Corée du Sud.

4. Est-ce que je peux m’inscrire pour trois mois et prolonger mes études en Corée ?

Cela dépend du type de programme et du type de visa que vous avez choisi avant votre arrivée en Corée. Pour ceux qui ont un visa étudiant D-4, il est tout à fait possible de prolonger votre inscription pour un trimestre supplémentaire ou plus.La procédure est plus complexe pour ceux possédant un statut touristique. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter notre équipe.

5. Combien coûte la vie et les études en Corée du Sud ?

Les coûts varient en fonction de la durée de votre programme de langue et de l’hébergement. En général, le coût moyen d’un programme de langue de 3 mois en Corée du Sud, incluant l’hébergement, est de 2400 euros.

Pour 6 mois, vous pouvez doubler ce montant, environ 4800 euros, qui inclura le programme de langue coréenne et un hébergement en dortoir.

6. Dans quelle langue sont enseignés les cours de coréen ?

Les cours de coréen sont enseignés en coréen dès le premier jour. Il n’existe pas d’école ou d’université avec un programme de langue en anglais car leur but est de vous proposer une approche directe dès le premier jour des cours. De plus, les étudiants viennent de partout dans le monde donc la langue commune est le coréen.

7. Est-ce que je peux étudier le coréen même si je suis débutant ?

Oui, les programmes de coréen sont ouverts à tous. Les professeurs utilisent des dessins, des photos ou des méthodes très directes et répétitives au début pour que tout le monde puisse mémoriser à son rythme et progressivement. Il y a beaucoup d’entraînements à l’oral et à l’écrit en classe et tout le monde commence au même niveau.

8. J’ai déjà étudié le coréen dans mon pays. Est-ce que je dois recommencer à zéro en Corée ?

Pas du tout ! Les nouveaux étudiants passent un test de niveau le premier jour des cours pour vérifier leur niveau de coréen. En fonction des résultats du test, les professeurs décident dans quelle classe placer l’étudiant.

9. Je veux préparer le TOPIK. Est-ce qu’il y a des programmes spécifiques pour cela en Corée du Sud ?

Les programmes de langue des universités coréennes, et les exercices en classe, suivent les matières et les notions nécessaires pour le TOPIK. Il existe également des écoles qui, en plus des programmes classiques, proposent des cours supplémentaires dédiés exclusivement à la préparation du TOPIK.

Contactez-nous pour savoir quelle école propose cette option.

10. Quelles sont les conditions pour s’inscrire à un programme de langue en Corée du Sud ?

Vous devez compléter le formulaire d’inscription de l’école que vous avez choisi et fournir des documents comme : une photo d’identité, une copie de votre BAC ou de votre licence, les relevés de note ou une liste des examens de l’université, un relevé bancaire ou bien une assurance maladie. Ces documents doivent être traduits en Anglais.

Cela varie selon l’école et la durée du programme, nous vous recommandons donc de nous contacter pour avoir des informations détaillées sur l’école qui vous intéresse.

11. Est-ce que je peux travailler à mi-temps tout en effectuant un programme de langue en Corée ?

En Corée, il est possible de commencer à travailler à mi-temps après 6 mois de visa étudiant. Les premiers mois sont dédiés à l’apprentissage et l’étude du coréen.Les personnes qui viennent étudier en Corée pour moins de 6 mois avec un visa touristique ne peuvent pas travailler. Seuls ceux qui ont un visa vacances-travail ont la possibilité de travailler à mi-temps dès le jour de leur arrivée.

12. Comment puis-je trouver un travail à mi-temps en Corée ?

Il existe plusieurs groupes Facebook et des annonces en ligne. Parfois, il vous suffit d’aller directement demander à des restaurants ou des supérettes s’ils recherchent des personnes. Attention, il faut posséder un niveau TOPIK 2 en coréen au minimum pour pouvoir travailler à mi-temps en Corée.

13. Je suis végétarien, est-ce que je pourrais m’en sortir en Corée du Sud ?

Bien sûr, les végétariens peuvent également bien manger en Corée. Par exemple, à part le bulgogi bibimbap, le Bibimbap (비빔밥) est en général un plat à base de légumes. Il existe aussi le kimbap (김밥), aussi appelé sushi coréen, qui est un rouleau de riz fourré avec des légumes et entouré d’une feuille d’algue.

Il y a aussi certains types de nouilles, comme le memil guksu, ou la soupe de tofu épicée (순두부 찌개 sundubu jjigae) qui sont des plats sans viande ni poisson. Enfin, n’oublions pas les viennoiseries et les magasins de confiseries qui sont très répandus en Corée du Sud et offrent une grande variété de douceurs.

14. J’ai un budget très limité mais je rêve de vivre et d’étudier en Corée, que puis-je faire ?

Le prix et la durée des programmes sont variables, vous pouvez donc choisir un programme de quelques semaines si vous n’avez pas les ressources nécessaires pour étudier sur une longue période. Sinon, vous pouvez opter pour un visa vacances-travail, qui nécessite moins d’argent que le visa étudiant et qui vous permet d’avoir un travail à temps partiel en Corée immédiatement. Aussi, si vous recherchez un programme court qui combine l’étude de la langue avec des activités culturelles, vous pouvez aller voir nos programmes de voyages-études.

15. Go! Go! Hanguk est-il un service gratuit ?

Go! Go! Hanguk est complètement gratuit pour les étudiants. Vous payerez les mêmes frais administratifs en utilisant nos services que si vous aviez tout fait par vous-même. De plus, Go! Go! Hanguk vous propose de l’aide pour trouver un hébergement ou pour toute autre information en rapport avec la vie en Corée du Sud et tout cela gratuitement.

Lisez notre article pour en apprendre plus sur ce qu’est Go! Go! Hanguk.

Pour plus d’articles sur la vie et les études en Corée, continuez à suivre le blog de Go! Go! Hanguk.